Service de location kinetec-byvivadia

Toute l’efficacité de la mobilisation passive en cabinet ou à domicile

Présentation

Aujourd’hui, la Mobilisation Articulaire Passive précoce par Arthromoteur est largement utilisée dans le milieu hospitalier dans le cadre des protocoles post-opératoires de traumatologie.

Toutefois, il arrive de plus en plus que, pour des raisons budgétaires, le patient quitte l’hôpital très tôt, quelques jours à peine après l’intervention.
À ce moment, la flexibilité articulaire n’étant que partiellement rétablie, l’action de la seule rééducation active prématurée entraine un risque d’enraidissement et donc de dégénérescences péri-articulaires, musculaires et vasculaires qui peuvent compromettre la qualité du résultat atteint.

C’est pourquoi la boutique Kinetec-by Vivadia propose un service de location d’Arthromoteur en cabinet ou à domicile.

Ce service vous permet de bénéficier d’un appareil de mobilisation passive pendant la période souhaitée et d’effectuer une thérapie encadrée et sécurisée : tous nos appareils sont livrés avec une fiche d’utilisation qui garantit un traitement en toute sécurité.
La location d’Arthromoteur est directement gérée par notre service technique, qui pourra vous aider dans le choix du modèle vous convenant le mieux et vous guider dans l’installation de l’appareil.

Informations et démarche

Le forfait de location comprend l’expédition aller et retour ainsi que la révision et décontamination après chaque location.

Le service de location Kinetec-by Vivadia est actif partout en France et vous propose une livraison en 48h ou 72h.

A noter : la location d’attelle motorisée pour la rééducation ne bénéficie pas de prise en charge par la Sécurité Sociale. Seules certaines mutuelles ou assurances privées prennent en charge la location en cas d’accident de la vie ou de la circulation. Renseignez-vous auprès de votre assurance ou de votre organisme complémentaire.

Pour louer un appareil, ou pour plus d'informations, contactez-nous par téléphone au +33 (0)4 92 95 18 36.

Continuer